Nos gens

PNC apporte du soutien et tisse des liens grâce à son équipe nationale chevronnée et passionnée. Il est dirigé par un conseil d’administration engagé qui regroupe des vétérans de l’industrie, de la recherche, de l’investissement, de la commercialisation et de l’innovation.

Notre équipe

Shelley R. King, MSc, MBA

Shelley R. King, MSc, MBA

Chef de la direction

Shelley apporte plus de 20 ans d’expérience du monde canadien de l’innovation et de la commercialisation, à la fois en tant qu’entrepreneure et en tant que championne de l’innovation dans le milieu des organismes à but non lucratif et le milieu universitaire.

Dans ses rôles antérieurs, Shelley a aidé des chercheurs et des entreprises à surmonter les obstacles à la commercialisation tels que la réglementation, la propriété intellectuelle, la mise à l’échelle, la recherche et développement et le financement. Elle a collaboré avec d’innombrables organismes régionaux et nationaux pour mettre à profit l’expertise, les forces, les programmes et les fonds clés pour faire avancer ces démarches.

En tant que vice-présidente, Recherche et développement des affaires, chez Génome Atlantique, Shelley a aidé à faire le pont entre les divers intérêts et les cultures différentes des chercheurs et des représentants de l’industrie pour créer des équipes solidaires qui ont réalisé des projets de recherche et développement de 60 M$ pertinents pour le secteur. Elle a également supervisé la gestion et le développement de ces projets à repérer des occasions d’expansion et des partenaires et à cerner l’évolution du développement des marchés internationaux tout en assurant la liaison avec les organismes clés nécessaires pour promouvoir les objectifs des intervenants.

Dans ce rôle, Shelley faisait partie intégrante de divers comités nationaux qui examinaient les innovations, les programmes de commercialisation et les occasions canadiennes de financement et qui s’occupaient d’enjeux sectoriels particuliers tels que l’innovation en soins de santé, l’aquaculture et les pêches, l’agriculture et le secteur forestier.

Avant de se joindre à PNC, Shelley a été chef de la direction de Synapse, un organisme à but non lucratif chargé de la recherche appliquée et des services à l’industrie de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, allant du développement de partenariats et du transfert de technologies à l’évaluation des technologies et au soutien à la commercialisation. À ce titre, Shelley a collaboré étroitement avec les membres du milieu régional du transfert de technologie, ainsi qu’avec des entreprises, des chercheurs et différents organismes de développement économique et d’innovation qui les soutiennent.

Mme King a obtenu une maîtrise en sciences en médecine et un MBA de l’Université Memorial, Elle a siégé à des conseils et à des comités associés à l’innovation tels que l’Association aquacole du Canada, la Pan American Marine Biotechnology Association, la Newfoundland and Labrador Association of Technology Industries et le centre Genesis (T.-N.-L.). Elle siège actuellement au conseil d’administration de la Société canadienne de recherche sur les produits de santé naturels et de Springboard Atlantic.

Sue Coueslan, BA, BJ

Sue Coueslan, BA, BJ

Vice-présidente, Communications et relations avec les intervenants

Sue aide les entreprises et les organismes à atteindre leurs objectifs depuis près de 20 ans. Avec ses antécédents en journalisme, en marketing et en relations publiques, elle est douée pour évaluer des communautés complexes et des enjeux compliqués et cerner les thématiques et les solutions qui les lient entre eux.

Sue a acquis une grande expérience de la communication entre entreprises et entre les entreprises et leur clientèle à titre de directrice des services à la clientèle d’Impact Communications, une agence à service complet de Halifax. Elle y a dirigé une équipe d’experts créatifs et stratégiques et de spécialistes des technologies de l’information pour développer des marques fortes, des campagnes et des sites Web percutants pour aider les entreprises, les ministères gouvernementaux et les organismes à but non lucratif à établir de forts liens avec leur auditoire cible.

Sue a poursuivi sa route en développant un robuste réseau dans le monde canadien de la recherche et de l’innovation à titre de directrice des relations externes de Génome Atlantique où elle a joué un rôle central pour aider l’entreprise à établir des liens avec les entreprises, les scientifiques, les agences de développement économique et les gouvernements. S’appuyant sur des relations clés pour exercer un effet de levier, elle a mené une série d’initiatives régionales et nationales, y compris des séances de planification stratégique pour faire de la sensibilisation aux technologies de la génomique et inciter à leur adoption de manière responsable dans un grand éventail de secteurs. Elle a amorcé des relations avec de multiples paliers gouvernementaux, fait la gestion des enjeux et lancé des initiatives de financement; elle a aussi mis en œuvre des stratégies organisationnelles et géré les changements qui ont suivi. Son portfolio comporte également les aspects éthiques et juridiques de l’adoption des technologies, ce qui lui donne un réseau étendu d’experts de la réglementation et des politiques dans l’ensemble du pays.

Elle détient un baccalauréat ès arts de l’Université Dalhousie et un baccalauréat en journalisme du King’s College. Elle a siégé à de nombreux conseils d’administration et comités, y compris au groupe de travail BioFuture de BioNova.

Stephen Ball, MSc, MBA

Stephen Ball, MSc, MBA

Directeur régional, PNC-Atlantique

Tourné vers l’avenir, Stephen résout des problèmes stratégiques; il compte plus de 12 ans d’expérience dans le milieu international de l’innovation. Avec ses antécédents en biochimie, Stephen s’est construit une carrière en s’appuyant sur ses connaissances scientifiques et sur son désir d’utiliser la science pour créer des solutions qui s’appliquent au monde réel.

Tout dernièrement, Stephen a été directeur des ventes et du marketing chez BioVectra, une entreprise de fabrication contractuelle qui dessert des clients dans le monde entier. Il y a acquis une profonde compréhension de divers processus de fabrication tels que la fermentation et de leur rôle dans le développement de produits. Il a aussi été exposé aux exigences réglementaires des bonnes pratiques de fabrication d’Environnement Canada, de Santé Canada et de la FDA. Il s’est surtout acquis une excellente réputation dans le développement de relations d’affaires mutuellement avantageuses avec les clients et les partenaires, ce qui a aidé l’entreprise à augmenter substantiellement sa part du marché.

Stephen a été responsable de ventes des plus de 100 millions de dollars, apportant de profondes perspectives et du leadership aux équipes de projet pour assurer leur viabilité. Il a aussi mené des équipes de recherche du milieu universitaire et du monde des affaires dans le processus de la commercialisation, les aidant à gérer des enjeux en recherche, à naviguer parmi les exigences réglementaires en matière de conformité et à négocier des ententes relatives à la propriété intellectuelle.

Stephen détient un B.Sc. de l’Université Mount Allison, et il a obtenu sa maîtrise en sciences à l’Université Memorial. Il a terminé son MBA avec une concentration en marketing à l’Université Saint Mary’s.

Paul-Thomas Lacroix, MBA

Paul-Thomas Lacroix, MBA

Directeur régional, PNC-Québec

Paul-Thomas apporte une profonde expertise dans l’évaluation des marchés internationaux, dans le développement et dans l’analyse des investissements, ainsi qu’un réseau étendu dans le milieu mondial des produits naturels et de l’innovation.

Spécialiste du commerce international, Paul-Thomas a conduit plus de 60 initiatives pour développer des marchés et attirer des investissements étrangers dans les secteurs des sciences de la vie et de l’agroalimentaire. Plus récemment, il a apporté une contribution essentielle à l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) de l’Université Laval où il a géré les affaires internationales et le développement des affaires en travaillant avec des entreprises privées, des universités, des représentants des gouvernements et des partenaires institutionnels du Canada et de pays tels que la France, la Belgique, l’Espagne, les Pays-Bas, l’Allemagne, les États-Unis et le Mexique.

Ayant grandi dans l’industrie des fruits de mer, Paul-Thomas a développé un grand intérêt pour la valorisation des sous-produits des fruits de mer, ce qui l’a conduit à cofonder une entreprise qui se spécialisait dans les ingrédients marins issus de sous-produits de la crevette. Alors qu’il habitait en France, il a fondé PTL International, un cabinet-conseil qu’il a maintenu après son retour au Canada, apportant son équipe à générer une croissance de plus de 300 % sur trois ans.

Paul-Thomas a également travaillé à l’Ambassade de France au Canada en tant qu’agent au commerce, et chez Québec International (Ville de Québec) dans des activités liées aux investissements étrangers, ce qui lui a permis de développer une grande connaissance des stratégies de promotion des ressources naturelles et humaines du Québec à l’échelle internationale.

Parlant couramment l’espagnol, l’anglais et le français, Paul-Thomas a vécu et travaillé dans plusieurs pays, y compris la France, le Pérou, l’Espagne et le Mexique où il a travaillé à la Délégation générale du Québec [JE1] à Mexico. Il a fait ses études au Bryant College (Rhode Island), à l’Université Mount Allison (N.-B.) et à l’Université Laval (Québec) où il a obtenu son baccalauréat et un MBA trilingue en affaires internationales avec distinction. Il siège au conseil d’administration du Cercle des jeunes leaders du Forum économique international des Amériques.

Colin Garrioch, MSc

Colin Garrioch, MSc

Directeur régionale, PNC-Ontario

David Gauthier, PhD, MBA

David Gauthier, PhD, MBA

Directeur régional, PNC-Ouest

M. David Gauthier, Ph.D., a plus de 20 ans d’expérience dans le monde de la commercialisation.

Détenteur d’un doctorat en biologie végétale, David est passionné de sciences et de technologie et de leur potentiel pour changer la donne grâce à l’innovation.

En plus de ses connaissances scientifiques, il a une très grande expertise en affaires, en finances et en transfert de technologies acquise dans une carrière diversifiée en recherche universitaire, commercialisation et réglementation de la technologie, capital de risque, entrepreneuriat, gestion de programmes du gouvernement fédéral, gestion et gouvernance d’organismes à but non lucratif, développement économique et consultation en gestion.

Dans chacun de ses rôles, il a été engagé dans les stratégies, la mise en œuvre, la gestion et la mesure des innovations et de la commercialisation, ce qui lui donne des perspectives à nulle autre pareilles quant aux différents programmes, politiques et pratiques qui peuvent aider les entreprises à cheminer du démarrage jusqu’à la réussite.

Il a été directeur du développement des affaires chez Performance Plants Inc. et vice-président chez Foragen Technologies Management Inc. qui gérait un fonds de capitaux de risque national se spécialisant dans les investissements dans les technologies agricoles évoluées. Il a été directeur régional pour le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada et chef de la direction de la Entrepreneurial Foundation de la Saskatchewan. Il a également exploité une entreprise en consultation à conseiller les entrepreneurs sur les stratégies et le financement d’entreprise et à fournir de l’aide en matière d’exigences réglementaires.

David a siégé à de nombreux conseils d’administration dans des organismes tant à but lucratif qu’à but non lucratif, notamment AgWest Bio Inc., et il est actuellement président du conseil d’administration de Génome Prairies. David a fait sa scolarité à l’Université Queen’s où il a obtenu un B.Sc. avec spécialisation en biologie, un doctorat en biologie et un MBA.

Gayan Tennekone, MSc, MBA

Gayan Tennekone, MSc, MBA

Business Analyst

Notre conseil d’administration

Robert Orr

Président

M. Robert Orr exploite une firme de consultation spécialisée où il passe la plupart de son temps à agir comme chef de la direction et associé-directeur de la société en commandite Cuna del Mar, un fonds d’actions privé établi aux États-Unis. Cuna del Mar se préoccupe de la sécurité alimentaire mondiale et du maintien de la santé de nos océans. Plus précisément, l’entreprise se spécialise dans les investissements en aquaculture viable sur le plan environnemental. L’objectif primordial du fonds est d’investir dans des technologies et des plateformes transformationnelles capables de susciter un changement de paradigme dans les pratiques aquacoles. Cuna del Mar a actuellement des investissements aux États-Unis, au Canada, au Mexique et au Panama.

La carrière de M. Orr en gestion couvre plus de 35 ans au niveau des cadres supérieurs dans les secteurs de l’investissement en actions privé, des biotechnologies marines, des ingrédients nutritionnels, de la vente d’aliments au détail et en gros et de la publicité dans le domaine de la vente au détail. Son éventail d’expériences va de la création et de la gestion de plusieurs entreprises en démarrage à la responsabilité des opérations de divisions de grandes entreprises multinationales ayant des revenus de plus de un milliard de dollars.

De 1996 à 2011, M. Orr a été cofondateur, chef de la direction et président d’Ocean Nutrition Canada Limited (ONC) qui a été pendant de nombreuses années le plus grand fournisseur d’oméga-3 produites à partir d’huiles de poissons au secteur des suppléments alimentaires et des aliments fonctionnels. Pendant cette période, M. Orr était chargé du démarrage, du financement et de la croissance d’ONC. En concentrant ses efforts sur des produits fondés sur la science, des efforts de marketing novateurs et le développement de nouvelles technologies, ONC s’est acquis une position unique et profitable dans le secteur de la nutrition. À un moment donné, ONC a réalisé un taux de croissance annuel composé de plus de 35 p. 100 pendant neuf années consécutives, et elle est passée de trois employés à plus de 500, avec des clients dans plus de 40 pays. Sous la gouverne de M. Orr, ONC a construit un important centre de recherche et développement à Halifax (N.-É.) et des installations de fabrication en Nouvelle-Écosse, au Wisconsin et au Pérou. Au cours de son mandat, l’entreprise a reçu de nombreux prix, à la fois nationaux et internationaux, pour ses innovations et l’exceptionnelle rapidité de sa croissance. En 2012, ONC a été vendue à l’entreprise hollandaise Royal DSM N.V. pour la somme de 540 M$.

M. Orr a également été cofondateur du groupe de travail du Conseil pour une alimentation responsable (Council for responsible nutrition – CRN) sur les oméga-3 (2001) et de l’Association mondiale pour le commerce des oméga-3 (Global Omega-3 Trade Association – GOED) (2006); dans les deux cas, il a été le premier à occuper le siège de la présidence. Ces deux organismes ont apporté de nouvelles normes auto réglementées à l’industrie mondiale des oméga-3 et ont fortement contribué à la croissance de la catégorie des oméga-3.

M. Orr siège également aux postes suivants : président du conseil d’administration de Slanmhor Pharmaceuticals Inc., vice-président du conseil de ABK Biomedical et président du conseil d’administration de la Fondation communautaire de la Nouvelle-Écosse. Par le passé, il a siégé aux conseils d’administration de Génome Canada, de Génome Atlantique et de la Fiducie pour la recherche et l’innovation de la Nouvelle-Écosse. Il siège également aux conseils consultatifs de l’École d’administration de l’Université Dalhousie et du Centre pour le développement durable en énergie et en environnement de l’Université du Cap-Breton.

En 2014, M. Orr a été intronisé au Temple des légendes de l’industrie de la nutrition pour ses contributions à l’industrie. Parmi les autres prix, notons le prix Contributions to the Nutritional Industry du Nutrition Business Journal pour l’ensemble de son œuvre (2010); homme d’affaires de l’année de la Chambre de commerce de Halifax (2011); exportateur de l’année (2006) de la Nouvelle-Écosse, et entreprise de l’année de la Chambre de commerce de Halifax (2010.)

Dr. Prabhat D. (Pete) Desai

Vice-président

M. P. D. (Pete) Desai, Ph.D., est président de Desai & Desai Inc., une entreprise de consultation qu’il a lancée en 2001 après avoir pris sa retraite de Dow AgroSciences. M. Desai a connu une longue carrière fructueuse de 27 ans chez Dow Chemical, DowElanco et Dow AgroSciences. Ses différents rôles lui ont permis de très bien comprendre la recherche, les ventes, le marketing, les affaires et les besoins des consommateurs.

M. Desai a grandi sur la ferme de sa famille à Belgaum, en Inde, et a fréquenté l’Université de Poona pour étudier l’agriculture; il a obtenu sa maîtrise à l’Université de la Colombie-Britannique (1969) et son doctorat à l’Université de Guelph en protection des végétaux (1972).

Depuis sa retraite en 2001, le principal intérêt de M. Desai est de soutenir des entreprises agricoles en démarrage et des organismes d’agriculteurs ou des ministères pour élaborer et mettre en œuvre des plans d’affaires stratégiques et pour fonder des partenariats de recherche afin de développer des technologies et des produits à l’aide de plans d’action stratégiques visant à les harmoniser avec les partenaires de financement et avec l’industrie.

Il consacre son temps à faire part de ses connaissances à des entreprises et à des organismes agricoles en démarrage. M. Desai a siégé bénévolement à plus de 15 conseils d’administration où il offre son savoir-faire et ses connaissances comme moyen de redonner à la société. Il a choisi de contribuer de cette façon en raison de sa profonde reconnaissance des possibilités que lui a accordées le secteur agricole tout au long de sa carrière.

En tant que président de M21, M. Desai soutient l’association des producteurs et de l’industrie de la moutarde du Canada pour développer de nouvelles espèces de moutarde à haut rendement pour assurer la viabilité de l’industrie de la moutarde. M. Desai a siégé à de nombreux conseils d’administration, notamment :

  • Génome Canada, Ottawa (Ontario), président de Génome Prairies, Calgary (Alberta);
  • conseil d’administration de CAB International, Wallingford (Royaume-Uni) et Okanagan Specialty Fruits, Summerland (Colombie-Britannique);
  • Ag-West Bio Inc., Saskatoon (Saskatchewan);
  • président, conseil consultatif de l’Institut de biotechnologie des plantes du CNR, Saskatoon (Saskatchewan), PEI BioAlliance, Charlottetown (Î.-P.-É.);
  • Comité d’examen de l’industrie – Programme Agri-débouchés d’Agriculture et Agro-alimentaire Canada Ottawa (Ontario);
  • Comité consultatif canadien sur les biotechnologies, gouvernement fédéral, Ottawa (Ontario), Mustard Products Technology Inc. Saskatoon (Saskatchewan);
  • ASTech Foundation, Calgary (Alberta), BioAlberta, Edmonton (Alberta);
  • Réseau Biocontrôle, centre d’excellence du CRSNG, Montréal (Québec); Alberta Science Research Authority, gouvernement de l’Alberta, Edmonton (Alberta); Alberta Agriculture Research Institute, Edmonton (Alberta);
  • Conseil de recherche de l’Alberta, Edmonton (Alberta);
  • Crop Development Centre, Université de la Saskatchewan, Saskatoon (Saskatchewan).

Travaux récents :

  • Membre du groupe d’experts indépendant d’Agriculture et Agro-alimentaire Canada (AAC), Ottawa, pour examiner le programme de recherche d’AAC en juin 2003;
  • Membre de Flax 2015 – stratégie de 2015 pour le développement du lin du Flax Council of Canada 2007;
  • Élaboration du plan stratégique Mustard 21 pour la Commission de développement de la moutarde de la Saskatchewan et la Canadian Mustard Association 2007-2009.

Shelley R. King

Chef de la direction

Shelley apporte plus de 20 ans d’expérience du monde canadien de l’innovation et de la commercialisation, à la fois en tant qu’entrepreneure et en tant que championne de l’innovation dans le milieu des organismes à but non lucratif et le milieu universitaire.

Dans ses rôles antérieurs, Shelley a aidé des chercheurs et des entreprises à surmonter les obstacles à la commercialisation tels que la réglementation, la propriété intellectuelle, la mise à l’échelle, la recherche et développement et le financement. Elle a collaboré avec d’innombrables organismes régionaux et nationaux pour mettre à profit l’expertise, les forces, les programmes et les fonds clés pour faire avancer ces démarches.

En tant que vice-présidente, Recherche et développement des affaires, chez Génome Atlantique, Shelley a aidé à faire le pont entre les divers intérêts et les cultures différentes des chercheurs et des représentants de l’industrie pour créer des équipes solidaires qui ont réalisé des projets de recherche et développement de 60 M$ pertinents pour ce secteur. Elle a également supervisé la gestion et le développement de ces projets à repérer des occasions d’expansion, des partenaires et l’évolution du développement des marchés internationaux tout en assurant la liaison avec les organismes clés nécessaires pour promouvoir les objectifs des intervenants.

Dans ce rôle, Shelley faisait partie intégrante de divers comités nationaux qui examinaient les innovations, les programmes de commercialisation et les occasions canadiennes de financement et qui s’occupaient d’enjeux sectoriels particuliers tels que l’innovation en soins de santé, l’aquaculture et les pêches, l’agriculture et le secteur forestier.

Avant de se joindre à PNC, Shelley a été chef de la direction de Synapse, un organisme à but non lucratif chargé de la recherche appliquée et des services à l’industrie de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, allant du développement de partenariats et du transfert de technologie à l’évaluation des technologies et au soutien à la commercialisation. À ce titre, Shelley a collaboré étroitement avec les membres du milieu régional du transfert de technologie, ainsi qu’avec des entreprises, des chercheurs et différents organismes de développement économique et d’innovation qui les soutiennent.

Mme King a obtenu une maîtrise en sciences en médecine et un MBA de l’Université Memorial. Elle a siégé à des conseils et à des comités associés à l’innovation tels que l’Association aquacole du Canada, la Pan American Marine Biotechnology Association, la Newfoundland and Labrador Association of Technology Industries et le centre Genesis (T.-N.-L.). Elle siège actuellement au conseil d’administration de la Société canadienne de recherche sur les produits de santé naturels et de Springboard Atlantic.

Denis Boyer

Denis Boyer est directeur chez Avrio Capital[JE1]  à Montréal (Québec) ayant apporté plus de 25 ans d’expérience en investissement et en exploitation agricoles à l’équipe d’Avrio. M. Boyer est agronome et détient un baccalauréat en sciences (agriculture) de l’Université McGill.

Avant de se joindre à Avrio Capital, M. Boyer a été gestionnaire des investissements chez FCC Ventures, une division de Financement agricole Canada (FAC). La plupart de ses investissements ciblent ceux qui font de la transformation des produits alimentaires à valeur ajoutée et qui ont un fort potentiel de croissance, les entreprises de biotechnologie agricole et les entreprises qui ont d’importants avantages technologiques. Avant de travailler à FAC, M. Boyer avait été conseiller en investissement chez SGF Soquia, et il avait auparavant été directeur des comptes en agriculture et en transformation alimentaire auprès de la Banque Royale du Canada et analyste des ventes à la Banque de Montréal.

M. Boyer a construit un réseau impressionnant dans le secteur des industries biotechnologiques associées aux aliments et à l’agriculture. Il a réussi à gérer des portefeuilles de prêts et d’actions et il a assuré à plusieurs entreprises un financement par emprunt à terme fixe, par créances de rang inférieur et par actions pour financer des acquisitions, agrandir, aider au fonds de roulement et restructurer des dettes.

Adel El-Mowafi

M. Adel El-Mowafi, Ph.D., compte 27 ans d’expérience en aquaculture et en recherche aquacole. Il est vétérinaire de formation et il détient une maîtrise et un doctorat en nutrition du poisson. En plus de sa formation universitaire en Égypte et en Norvège, M. El-Mowafi a suivi des programmes d’études en administration et en gestion au Canada et en Angleterre où il s’est inscrit au programme de leadership de la Ivey Business School’s Foundation et au programme de la trousse d’outils pour les gestionnaires de l’École de gestion de l’Université Bradford.

M. El-Mowafi a travaillé tant dans le milieu universitaire que dans le milieu industriel en Égypte, au Canada et en Norvège. Au cours des quatorze dernières années, il a travaillé chez EWOS Innovation, d’abord en tant que scientifique principal, puis en tant que directeur général. EWOS Innovation est l’entité de recherche et développement pour EWOS – une entreprise internationale d’aliments pour poissons qui a des activités en Norvège, au Canada, au Royaume-Uni, au Chili et au Vietnam. EWOS Innovation est une entreprise unique de recherche et développement appliquée qui compte des installations de recherche et développement en Norvège, au Chili et au Vietnam, ainsi qu’une usine pilote qui produit de la nourriture pour l’aquaculture et plusieurs sites marins d’une capacité de production de 2 500 tonnes de saumon d’élevage.

Depuis 2000, M. El-Mowafi a été professeur adjoint en sciences végétales et animales à la faculté d’agriculture de l’Université Dalhousie (Nouvelle-Écosse). Il détient également une ceinture noire de Six Sigma depuis 2006 et il a obtenu son attestation de concepteur en permaculture de l’Institut de recherche en permaculture en Australie en 2015.

Robert F. Gilmour, Jr.

M. Robert Gilmour, jr, Ph.D., est vice-président, Recherche et études supérieures, de l’Université de l’Î.-P.-É. Administrateur chevronné, chercheur souvent publié et détenteur de plusieurs brevets, M. Gilmour a géré un portefeuille de recherches diversifiées qui fait appel à de nombreuses sources de financement et qui maintient un laboratoire en activité. L’expérience de M. Gilmour à inspirer et à diriger des équipes de recherche multidisciplinaires — surtout celles qui abordent des enjeux importants des sciences biomédicales et de la santé — sera vitale pour l’Université de l’Î.-P.-É. alors que l’université continue de travailler de manière stratégique avec des partenaires du milieu universitaire et des secteurs privé et public pour renforcer les découvertes.

M. Gilmour arrive à l’Université de l’Î.-P.-É. depuis l’Université Cornell d’Ithaca (New York) en tant qu’ancien vice-doyen à la recherche et à l’éducation supérieure au Collège de médecine vétérinaire. Auparavant, il avait été professeur de physiologie au département des sciences biomédicales et professeur agrégé au département de physiologie de l’Université Cornell; professeur invité à l’Université de Milan; professeur agrégé, professeur adjoint et boursier au département de médecine de l’École de médecine de l’Université de l’Indiana; adjoint de recherche à l’Institut de cardiologie Krannert, et scientifique au centre de recherche en cardiologie All-Union à Moscou dans le cadre d’un programme d’échange É.-U.-URSS.

Chris Lannon

Gestionnaire d’expérience dans les secteurs universitaire, privé et des organismes à but non lucratif, M. Chris Lannon a aussi une grande connaissance du développement des affaires, de l’attribution de licences et du développement de partenariats. Il a travaillé avec des entreprises dès leurs premiers stades en tant que banquier d’affaires, à recueillir des capitaux et à prodiguer des conseils sur les occasions de fusion ou d’acquisition, tout en agissant à titre de mentor pour appuyer leur développement en tant que consultant en gestion.

M. Chris Lannon détient un doctorat en biologie du cancer de l’Université de la Colombie-Britannique et un MBA (Finances) de l’Université McGill. M. Lannon a une grande expérience de la commercialisation de la technologie, ayant travaillé en tant que consultant dans le secteur des biotechnologies et en tant que scientifique pour développer des produits pour une entreprise de cellules souches et de sciences biologiques.

Chris a commencé sa carrière en tant que chercheur biomédical, ayant publié 13 articles évalués par les pairs, prononcé plus de 70 conférences à des congrès et corédigé un manuel de biologie des cellules souches. M. Lannon a une longue expérience de bénévolat dans le secteur à but non lucratif et auprès du milieu sportif communautaire.

David Maasz

David Maasz a lancé sa première entreprise risquée, l’une des toutes premières entreprises Internet, en Hongrie, à l’âge de 19 ans. Il a été un entrepreneur en série, démarrant plus de 10 entreprises novatrices au cours des deux dernières décennies, avec des succès, des échecs, des fusions et des rachats qui lui ont fait vivre tous les stades d’une entreprise.

Aujourd’hui, M. Maasz a des investissements dits providentiels dans des entreprises de différents secteurs de par le monde, et il garde une passion pour enseigner aux entrepreneurs et les encourager, en investissant et en agissant à titre de mentor auprès de jeunes entrepreneurs et en favorisant le développement de « startups » à l’échelle internationale. Ses sociétés de placement spécialisées – AIP Worldwide – fournissent du capital astucieux, du mentorat, du soutien pour l’accès à des marchés territoriaux et des services de développement des affaires en Europe centrale et de l’Est, en Allemagne, en Amérique du Nord et en Chine pour apporter des produits novateurs sur ces marchés.

M. Maasz est voué à l’engagement social, et il croit aux initiatives de la base de la société civile pour effectuer des changements positifs dans le monde. Il prononce souvent des conférences sur l’entrepreneuriat dans le monde entier, y compris dans le cadre de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, au sommet de Kairos et au Sommet des jeunes entrepreneurs du G20.

Il a été membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce de sa ville natale et il a siégé au Comité économique étranger de la Chambre de commerce et de l’industrie hongroise à Budapest. M. Maasz siège depuis deux mandats au parlement européen des entreprises à Bruxelles et travaille en tant qu’expert indépendant auprès de la Commission européenne pour le développement des PME, l’innovation et la recherche. En plus d’avoir plus de dix ans de connaissances approfondies des affaires européennes, David a l’expérience des relations économiques et diplomatiques tant aux États-Unis qu’en Chine.

En 2011, M. Maasz a établi la Entrepreneurship Foundation Hungary, un organisme à but non lucratif privé dont la mission est d’inspirer des gens novateurs et talentueux à devenir des entrepreneurs pour améliorer l’état du monde. S’appuyant sur son expérience, il a également fondé EFxGlobal, une alliance mondiale de personnes qui ont réussi qui s’unissent pour faire part de leurs expériences en vue de développer des écosystèmes entrepreneuriaux fructueux et d’influencer et de conseiller les décideurs pour avoir une incidence positive mondiale.

Geneviève Tanguay

Mme Geneviève Tanguay détient un doctorat de l’Université McGill. Jusqu’à tout récemment, elle était vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation à l’Université de Montréal, poste auquel elle avait été nommée en 2011. Pendant son mandat, elle a également occupé pendant six mois le poste de vice-rectrice aux relations internationales. De 2007 à 2011, elle a été sous-ministre adjointe au ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation du Québec. À ce titre, elle a été chargée d’élaborer les stratégies de la province en recherche et en innovation.

En 2010-2011, Mme Tanguay a présidé le forum des sous-ministres de l’Innovation du Canada. Elle a également été secrétaire-générale du Fonds pour la Formation de chercheurs et l’aide à la recherche qui est aujourd’hui le Fonds de recherche du Québec (de 1993 à 1998). Elle est, ou était jusqu’à tout récemment, membre du conseil d’administration des organismes suivants : ArcticNet, Institut de recherche en biotechnologie végétale, Calcul Québec (présidente), Consortium MEDTEQ, Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales, CIRANO, Regroupement en soins de santé personnalisés au Québec et Montréal InVivo.

Mme Tanguay est une gestionnaire chevronnée de niveau-C avec un long parcours dans la gestion de la recherche, tant fondamentale qu’appliquée, qui est très au fait de la nécessité de faire le pont entre la recherche et l’industrie et de générer des résultats applicables et commercialisables. Son passage à la vice-présidence du Centre québécois de valorisation des biotechnologies de 1998 à 2007 est particulièrement intéressant pour PNC. Elle a supervisé les activités de liaison et de transfert, ainsi que le financement d’amorçage et les investissements dans différents secteurs, mais surtout dans les nutraceutiques avec l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF), en chimie verte, en sciences animales et en biotechnologie marine. Mme Tanguay a été l’un des plus importants partenaires à soutenir la création de l’INAF et du programme de transfert de connaissances de l’INAF vers des partenaires de l’industrie, ce qui a éventuellement donné lieu à des projets tels BÉNÉFIQ.

Grant Ferrier

Nutrition Capital Network (NCN) est un organisme qui raccorde les investisseurs et les entreprises à grand potentiel de croissance dans le secteur de la nutrition, de la santé et du mieux-être. NCN organise chaque année quatre rassemblements d’investisseurs : une rencontre sur la côte Est (New York) au printemps, une réunion sur la côte Ouest (San Francisco) à l’automne, une réunion d’investisseurs européens (Genève en Suisse) en mai et une rencontre annuelle d’une demi-journée (Las Vegas) à l’automne consacrée aux ingrédients et à la technologie. NCN est une entreprise indépendante qui dépend des abonnements de ses membres-investisseurs et commanditaires (elle ne prend aucun frais sur les transactions qui découlent de ses rassemblements) et des frais pour les présentations. Depuis sa fondation en 2007, plus de 520 entreprises ont fait des présentations à 31 rencontres d’investisseurs NCN aux États-Unis et en Europe à partir d’un flux de propositions d’investissements de plus de 2 600 requérants. Jusqu’en 2015, 56 p. 100 des entreprises qui avaient fait des présentations chez NCN avaient conclu une forme ou une autre de transaction.

Grant a fondé NCN en 2007 et avait auparavant fondé le Nutrition Business Journal en 1996; il y a joué le rôle d’éditeur, de rédacteur en chef et de gérant de l’équipe de recherche et de publication pendant plus de dix ans avant de vendre l’entreprise à Penton Media. Il a été consultant en chef ou conseiller principal à des affectations en consultation sur la propriété intellectuelle, la recherche et l’élaboration de stratégies dans le secteur de la nutrition et celui de l’environnement, en plus d’agir à titre de conseiller tiers lors de plusieurs transactions de financement ou de fusion et acquisition et en tant qu’investisseur indépendant ou membre du conseil d’administration de cinq entreprises autres que la sienne. Grant a représenté les secteurs de la nutrition et de l’environnement à de nombreux forums gouvernementaux ou des affaires, siégeant à des comités consultatifs pour les Nations-Unies et l’OCDE, ainsi que l’Agence de protection de l’environnement (EPA) et le département du Commerce des États-Unis. Natif du Canada, Grant détient des diplômes d’études en conservation et ressources de l’Université de la Californie à Berkeley. Il habite à San Diego (Californie) et il est un jardinier, marionnettiste, caricaturiste, auteur, comédien, joueur de soccer, golfeur et danseur écossais accompli.

Loren Israelsen

M. Israelsen est président de la United Natural Products Alliance (UNPA), une association d’entreprises de suppléments alimentaires vouée à la sécurité, à la science et à la qualité.

Depuis 1980, il a été profondément engagé dans les enjeux commerciaux et réglementaires auxquels le secteur mondial des suppléments alimentaires fait face. Côté affaires, il a agi à titre d’avocat général [JE1] et de président chez Nature’s Way Products, Inc. Il a aussi été vice-président / avocat général pour la American Herbal Products Association, cofondateur et avocat[JE2]  pour la European American Phytomedicine Coalition (EAPC), membre fondateur de l’International Alliance of Dietary/Food Supplement Associations (IADSA), agent de liaison de l’industrie auprès du comité consultatif d’experts de la FDA sur l’éphédra, conseiller de l’industrie auprès de l’Office of Dietary Supplements (ODS), membre du groupe d’experts du rapport sur les aliments fonctionnels de l’Institute of Food Technologists (2005) et, plus récemment, il a siégé en tant que membre du groupe d’experts pour une étude du département de la Défense / RAND sur l’utilisation de suppléments alimentaires par le personnel militaire.

M. Israelsen a rédigé plus de 150 articles et chapitres de livres, et il a prononcé des conférences dans plus de 30 pays sur les enjeux liés aux suppléments alimentaires et aux aliments fonctionnels. Il a reçu le prix d’excellence du Nutrition Business Journal pour l’ensemble de son œuvre, le prix du président de la National Nutritional Foods Association [JE3] (NNFA) et la médaille B.Y. Morrison Lecture. On l’a honoré en l’incluant dans le Temple de la renommée du 30e anniversaire du magazine Natural Health et le Temple de la renommée New Hope Natural Media. M. Israelsen a obtenu le prix Mark Blumenthal comme bâtisseur communautaire en mars 2015.

 [JE1]conseiller général?

 [JE2]?? Question à Sue

 [JE3]Maintenant la Natural Products Association

Kathy O’Rourke

En tant qu’associée-directrice de l’unité fonctionnelle de l’Île-du-Prince-Édouard, Kathy a pour rôle de diriger une équipe très efficace pour fournir un rendement élevé. Il lui revient de s’assurer que l’unité fonctionnelle atteigne le rendement financier prévu au budget et entretienne la force de la marque sur les marchés. Elle est aussi chargée de diriger une culture de développement des talents pour créer un plan de relève robuste pour l’entreprise. Son rôle demande beaucoup de flair en affaires, ce qui lui permet d’équilibrer les perspectives d’affaires à moyen et à long terme tout en innovant et en remettant le statu quo en question. Dans le cadre de son rôle, elle fait partie de l’équipe de la haute direction et participe au développement de la stratégie de l’entreprise, ainsi qu’à l’élaboration de plans tangibles pour mettre en œuvre la stratégie.

Kathy s’occupe également d’entretenir les relations avec la clientèle tout en continuant à fournir des services en comptabilité, en fiscalité et en assurances, ainsi que des conseils à divers clients de différents secteurs.

Pendant de nombreuses années, Kathy a été consultante aux Services-conseils aux exploitations agricoles canadiennes, et elle a pris part à de nombreux plans de relève et examens du fonctionnement.

Kathy a participé à de nombreux conseils d’administration d’organismes à but non lucratif; récemment, elle a présidé le Conseil des gouverneurs du Holland College où elle a collaboré étroitement avec le recteur pour faire progresser la mission du collège. En tant que présidente, elle était chargée d’assurer une bonne gouvernance, de cibler la mission et les priorités et d’orienter les membres du conseil dans la réalisation de leur mandat. Son rôle à la présidence lui a permis de bien comprendre l’équilibre nécessaire pour gérer les intérêts divergents qui se trouvent dans tout organisme dynamique.

Titres professionnels et adhésions

  • Comptable publique agréée (FCPA, FCA)
  • Permis pour exercer en comptabilité publique à l’Î.-P.-É.
  • Baccalauréat en administration des affaires

Affiliations communautaires

  • Trésorière, Association libérale du district 17
  • Membre du conseil d’administration de CAA Atlantique
  • Présidente du comité des investissements de CAA Atlantique
  • Membre du conseil d’administration de la Société pour la préservation du phare de Blockhouse Point

Patti Miller

Patti Miller a une longue expérience tant au gouvernement que dans l’industrie du grain et des oléagineux. En avril 2012, Mme Miller s’est jointe au Conseil canadien du canola en tant que présidente. Pendant son mandat au Conseil, Mme Miller a dirigé l’élaboration et la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique, et elle a orienté l’industrie pour réussir à résoudre plusieurs enjeux commerciaux difficiles. Avant de se joindre au Conseil, Mme Miller avait travaillé à Agriculture et Agro-alimentaire Canada (AAC) à Winnipeg où elle a géré le fonctionnement de programmes à grande échelle pendant plusieurs années. Pendant sa carrière au AAC, elle a été chargée de travailler avec les producteurs et l’industrie des grains et des oléagineux canadiens sur les enjeux liés aux politiques, au commerce, au développement de marchés et à la recherche pour faciliter la croissance de marchés viables et rentables dans ce secteur. Avant son travail de dirigeante à AAC, Mme Miller a été gestionnaire des communications à une multinationale de l’agro-alimentaire à Winnipeg où elle a assuré un leadership en matière de relations gouvernementales, ainsi qu’en communications d’entreprise et communication avec les employés.